Inventaire du fonds Marguerite Pichon-Landry

par Julien Pomart

Présentation

Intitulé de l'unité documentaire

Fonds Marguerite Pichon-Landry

Date de l'unité documentaire

1808-1973

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

25 boîtes archives

Métrage linéaire

4,00

Support

papier

Conditionnement

Boîtes archives

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives de la FMSH

Localisation physique

Fondation Maison des sciences de l'homme

Langue des unités documentaires

français, anglais

Origine

Marguerite Pichon-Landry

Biographie ou histoire

Marguerite Pichon-Landry (Ajaccio, 14 novembre 1877– Paris, 6 septembre 1972) était une militante féministe née dans une famille d'intellectuels radicaux socialistes apparentée aux Meuron et aux Bonaparte. Son père Timothée Landry était magistrat.

Marguerite Landry a épousé en 1903 le juriste Charles-Adolphe Pichon, auteur d'une thèse dénommée Du libre salaire de la femme mariée et secrétaire de Raymond Poincaré. Ils eurent une fille, Amy (1905–1992), médecin psychiatre, qui épousa l'hématologue Jean Bernard (1907–2006).

Elle a cinq frères et sœurs :

  • Josèphe Landry, dite Seppa (1869-1871)
  • Eugène Landry (1872-1913), homme de lettres
  • Adolphe Landry (1874-1956), démographe considéré notamment comme le père de la politique familiale française, député de Corse, ministre à plusieurs reprises
  • Marie Long-Landry (1877-1968), sa sœur jumelle, médecin, première femme chef de clinique en France
  • Lasthénie Thuillier-Landry (1879-1962), médecin psychiatre, fondatrice de l'Association française des femmes médecins en 1923

Son engagement féministe débuta en 1905, date à laquelle elle entra dans la section de législation du Conseil national des femmes françaises (CNFF). En 1916, elle rejoignit la Section d'études féminines du Musée social. Durant la Première Guerre mondiale, elle fut responsable de l'Office de renseignements aux familles dispersées du CNFF. Sa première action notable au sein de la section de législation portait sur le travail des femmes. Elle devint présidente du CNFF en 1932 (jusqu'en 1952) et son principal objectif fut le suffrage féminin.

Elle fit partie de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Après l'obtention du droit de vote des femmes en 1944, elle se consacra à l'éducation des filles et à l'économie domestique. Elle a notamment aidé à la création de l'Union fédérale de la consommation en 1951, association devenue depuis Union fédérale des consommateurs (UFC).

Marguerite Pichon-Landry était chevalier de la Légion d'honneur.

_

Historique de la conservation

Fonds constitué et sonservé par la famille Landry

Informations sur les modalités d'entrée

Don en 2012

Présentation du contenu

Constitué notamment d'archives papier et de photographies, il a été conservé et classé de manière successive par Marguerite Pichon-Landry et sa fille Amy Bernard-Pichon (1907-1992). Il retrace des grands pans de la vie et des déplacements de la famille Landry, de la Suisse à la Corse puis à travers Chambéry, Nîmes, Paris.

On y trouvera essentiellement :

  • De la correspondance privée et professionnelle,
  • Des documents administratifs,
  • Des photos de famille,
  • Des arbres généalogiques,
  • Quelques ouvrages rédigés par des membres de la famille,
  • Des coupures de presse.

Pris de manière isolée, chaque sous-fonds apporte des éléments d'information non négligeables sur chaque individu. Des thématiques se dégagent en fonctions des activités de chacun : les années de guerre, le féminisme, la consommation, pour Marguerite Pichon-Landry par exemple. Considéré dans son intégralité, ce fonds est susceptible de permettre l'étude de leur environnement social et familial.

Informations sur l'évaluation

Conservation pérenne

Mode de classement

La structure du fonds réceptionné semblait artificielle: le classement a donc été remanié de manière à reconstituer les différents sous-fonds, tous ordonnés selon leurs propres contenu logique de constitution. Les « personnes concernées », c'est-à-dire les producteurs, deviennent la moelle épinière. C'est cette donnée qui a permis de définir les sous-fonds Marguerite, Adolphe, Eugène, Timothée et Famille.

Statut juridique

Archives privées

Communicabilité

Fonds librement accessible en salle de lecture de la Bibliothèque. Une partie des documents est accessible en ligne via les notices de description.

Conditions d'utilisation

Contacter le service Archives de la FMSH pour tout demande de reproduction.

Bibliographie

Œuvre :

  • PICHON-LANDRY, Marguerite. Évaluation du travail ménager de la femme: Rapport fait à la Section de Législation du Conseil National des Femmes. Dole : Impr. Paul Audebert, 1908, 20 p.
  • REBOUR, Pauline. PICHON-LANDRY, Marguerite. La femme et la loi. Emile Morière, 1918, 8 p.
  • PICHON-LANDRY, Marguerite. Le Congrès féministe de Genève : conférence de Mme Pichon-Landry, présidence de M. Joseph Barthélémy, séance du lundi 12 juillet 1920. Paris : Comité national d'études sociales et politiques, 1920
  • PICHON-LANDRY, Marguerite. Le Suffrage des femmes en pratique. Paris : Union française pour le suffrage des femmes, 1923, 192 p.

Bibliographie:

  • BLUM, Françoise. HORNE, Janet. « Marguerite Pichon-Landry (1877-1972) » in : « Féminisme et Musée social (1916-1939) », Vie Sociale, n°8-9/88.
  • CLARK, Linda L. The Rise of Professional Women in France : Gender and Public Administration since 1830. Cambridge : Cambridge University Press, 340 p.
  • « Marguerite Pichon-Landry (1878-1972) » in Diplômées. Revue de l'Association française des Femmes Diplômées des Universités. N°85, Paris, 1973, pp 32-37

Rédacteur de la description

Julien Pomart

Date de création de la description

mardi 21 mai 2013

Date de dernière modification de la description

jeudi 29 septembre 2016

Descripteurs

Fonds d'archives : Fonds Marguerite Pichon-Landry

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Inventaire du fonds Marguerite Pichon-Landry
Auteur : par Julien Pomart

Déclaration de publication

Éditeur : Service archives de la Fondation Maison des sciences de l'homme
Adresse : Paris
Date : 2013-2016

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-1.5 du mercredi 27 juillet 2016 . Date de l'export : mercredi 14 décembre 2016 (10:31 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français