Répertoire méthodique du fonds Georges Haupt

par Julien Pomart

Présentation

Cotes extrêmes

8 D 3 1-310

Intitulé de l'unité documentaire

Fonds Georges Haupt

Date de l'unité documentaire

1876-[1990]

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

46 boîtes

Métrage linéaire

4,60

Support

papier

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Fondation Maison des sciences de l'homme

Langue des unités documentaires

français, allemand, russe, anglais, hongrois, roumain

Origine

Georges Haupt. Bureau Socialiste International

Biographie ou histoire

"Je suis né le 18 Janvier 1923 à Satu Mare (Roumanie) où mon père avait une petite industrie de lustres. C'est dans ma ville natale que j‘ai fait mes études primaires et une partie du lycée (7 classes).

En 1944 j'ai perdu mes parents dans le camp de concentration d'Auschwitz où je fus moi-même interné. Libéré du camp de Buchenwald en 1945, je revins en Roumanie. En 1946 j'ai passé mon baccalauréat à Oradea et je me suis inscrit, la même année, à la Faculté d'Histoire de l'Université de Cluj. Considéré comme un excellent étudiant, je fus envoyé en 1947 en U.R.S.S. où, bénéficiant d'une bourse, j'ai poursuivi et terminé mes études en 1952, à la Faculté d'Histoire de l'Université de Leningrad en me spécialisant dans l'histoire moderne (19ème siècle) du S.E européen et de la Russie.

Après avoir passé ma licence avec la mention “exceptionnelle”, on m'attribua une nouvelle bourse afin de pouvoir continuer mes études et préparer ma thèse en vue d'obtenir le grade de candidat ès sciences historiques.

En 1953 je soutins ma dissertation ayant pour sujet “Influence du mouvement révolutionnaire russe (narodnik) en Roumanie entre 1850-1880”. Je retournai la même année en Roumanie où je fus nommé maître de conférences à la Faculté d'Histoire de l'Université “I.C. Parbon” de Bucarest où j'ai tenu les cours suivants:

  • Histoire moderne de la Roumanie
  • Histoire moderne du S.E. européen et de la Russie
  • Un cours spécial de l'histoire du mouvement socialiste en Roumanie

Je devins en même temps recteur de la section d'Histoire moderne et contemporaine de l'Institut d'Histoire de l'Académie Roumaine. En plus de ces fonctions je fus nommé en 1956, rédacteur-chef adjoint de la revue d'histoire de l'Académie Roumaine “Studii” et rédacteur-chef de la publication de l'Académie roumaine “Etudes et matériaux d'histoire moderne".

Pendant la même période le présidium de l'Académie roumaine m'a nommé rédacteur responsable adjoint du III-ème Tome du Traité d'Histoire de la Roumanie.

J'ai commencé mes publications dans diverses revues de spécialité tout en faisant mes études, mes préoccupations étant groupées surtout autour des problèmes suivants :

  • Histoire du mouvement populiste (narodnik) russe
  • Histoire des mouvements sociaux en Roumanie
  • Histoire des relations révolutionnaires dans les Balkans au cours de la seconde moitié du XIX-ème siècle.

Afin de pouvoir étudier ces problèmes à fond, j'ai entrepris des recherches dans les archives et bibliothèques de Roumanie, Hongrie, Russie, Pologne, Tchécoslovaquie, Allemagne Orientale. J'ai pu me servir de ces documentations grâce à ma connaissance des langues roumaine, hongroise, russe, allemande. En plus je comprends également la langue bulgare.

En 1955 j'ai publié un livre sur les "Relations révolutionnaires roumano-russes entre 1849 - 1881”. Entre 1954 et 1958 j'ai présenté de nombreuses dissertations aux sessions scientifiques de l'Académie roumaine et j‘ai publié une vingtaine d'études.

En tant que représentant de l'Institut d'Histoire de l'Académie roumaine, j'ai participé à plusieurs conférences et réunions scientifiques en Hongrie, Tchécoslovaquie et Pologne. A cause de mes fonctions, le C.C. du parti ouvrier roumain m'a donné l'ordre de lutter contre les soi-disantes tendances révisionnistes et contre l'idéologie bourgeoise, de dénoncer mes collègues et de militer dans une direction indiquée par lui. Mais ayant pris déjà dès 1956 une position publique contre le stalinisme et contre l'imposture et la falsification de l'histoire, j'ai refusé et profitant de la première occasion, en juillet 1958, j'ai demandé et obtenu l'asile politique en France où j'ai déjà obtenu mon certificat de réfugié." Georges Haupt, document non daté

Ces éléments biographiques rédigés par l'historien documentent ses préoccupations scientifiques jusque 1958, année décisive où il s'installe en France. C'est à cette période qu'il rencontre Camille Huysmans, secrétaire du Bureau Socialiste International (BSI) entre 1905 et 1922, qui lui ouvre ses archives. Plus que cela, il les lui confie pour qu'elles soient étudiées, publiées, diffusées. Cette rencontre réoriente profondément l'objet de ses recherches vers l'histoire de la IIe Internationale. Il soutient dès 1962, sous la direction d'Ernest Labrousse, une thèse sur la IIe Internationale publiée en 1964 sous le titre La Deuxième Internationale, 1889-1914. Etude critique des sources. Essai bibliographique. Il devient directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales en 1969.

Georges Haupt s'est aussi distingué par son activité éditoriale. En 1962 il entre au comité de rédaction de la revue Le Mouvement social, l'année suivante à celui des Cahiers du monde russe et soviétique. A partir de 1963 il dirige la « Bibliothèque socialiste », collection des Éditions Maspéro, qui comptera 40 titres en 1981. Il a aussi dirigé, avec Jean Maitron, aux Éditions ouvrières, la publication du Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier international.

Georges Haupt est mort le 15 mars 1978 à Rome, laissant plusieurs travaux inachevés: un ouvrage sur l'histoire de la IIème Internationale, son objet d'étude principal de vingt ans de recherche, qui se serait inscrit dans le prolongement de sa thèse, mais aussi d'autres projets comme la publication de la correspondance échangée entre Maxime Gorky et Alexandre Bogdanov, avec Jutta Scherrer.

Informations sur les modalités d'entrée

Don

Présentation du contenu

Georges Haupt a laissé un peu plus de 4 mètres linéaires de documents en français, en allemand et en russe notamment, datant des années 1900 à 1970.

On y trouve essentiellement de la correspondance, des notes de recherches (certaines sous formes de fiches) prises lors de ses recherches dans des centres d'archives (Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Vienne, etc), des brouillons et manuscrits, mais aussi des traductions de documents russes et roumains.

Le fonds comporte aussi des documents bruts confiés par Camille Huysmans, Secrétaire du Bureau Socialiste International entre 1905 et 1922. Ces archives ont fait l'objet de publications, dont certaines n'ont pu voir le jour.

Mode de classement

Le fonds a été collecté à l'état de vrac.

Certains papiers de Georges Haupt et de Camille Huysmans ont néanmoins été mêlés par le chercheur en un classement thématique ordonné selon ses axes de recherche: l'objet de la recherche et la production scientifique qui en est issue ne font plus qu'un, si bien que nous avons pris le parti de ne pas dissocier les documents pour recréer deux fonds distincts.

Les documents originaux identifiés comme appartenant au fonds Camille Huysmans sont indexés de manière à lui rendre une intégrité virtuelle même si ses composantes ne sont pas matériellement rassemblées en un fonds spécifique.

Statut juridique

Archives privées

Communicabilité

Documents communicables en salle de lecture de la bibliothèque de la FMSH

Conditions d'utilisation

Reproduction possible au titre d'un usage privé

Sources complémentaires

Sources externes

Des archives de Camille Huysmans sont conservées à l'Institut d'Histoire Sociale de Gand, en Belgique ( ) ainsi qu'à la Fondazione Gianciacomo Feltrinelli (Giangiacomo Feltrinelli Foundation: a guide: archives, library, research activities. Gianciacomo Feltrinelli Foundation, 1998).

Documents séparés

Le fonds Georges Haupt est un fonds mixte composé d'imprimés et d'archives. Les ouvrages et revues ont été intégrés aux collections d'imprimés de la bibliothèque : Fonds Georges Haupt

Bibliographie

Monographies

  • HAUPT, Georges. Din istoricul legăturilor revolutionare româno-rus 1849-1881. Bucarest, Ed. Academiei RPR, 1955
  • HAUPT, Georges. Le Congrès manqué. L'internationale à la veille de la Première Guerre mondiale. Paris, Maspéro, 1965.
  • HAUPT, Georges. REBERIOUX, Madeleine (dir.). La Deuxième Internationale et l'Orient, Paris, Éditions Cujas, 1967.
  • HAUPT, Georges. MARIE, Jean-Jacques. Les Bolchéviks par eux-mêmes. Paris, Maspéro, 1969, 399 p.
  • HAUPT, Georges. Socialism and the Great War The collapse of the Second International. Oxford, Clarendon press, 1972
  • HAUPT, Georges. L'Historien et le Mouvement social. La Découverte, 1980.
  • HAUPT, Georges. Le Mouvement ouvrier bulgare, 1882-1918. Essai bibliographique. Éditions de l'EHESS, 1984.
  • HAUPT, Georges. Les Marxistes et la question nationale, 1848-1914. L'Harmattan, seconde éd. 1997.
  • HAUPT, Georges. MAITRON, Jean. Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier international.. Éditions ouvrières, seconde éd. 2000

Articles et travaux

(Les titres des œuvres publiées en Roumanie proviennent d'une bibliographie établie par Georges Haupt, qui avait pris soin de les traduire en français. Ces traductions figurent entre guillemets.)

  • HAUPT, Georges. « Pouchkine et la littérature bourgeoise du XIXème siècle ». In : Vestnik, 1949, n°6 (en russe)
  • HAUPT, Georges. Monachorum Physica Examinatio. In: Studii, 1951, n° 1.
  • HAUPT, Georges. « La revue Sovremenik éditée par les révolutionnaires démocrates russes et l'unification des Principautés danubiennes ». In : Studii, 1949, n° 4.
  • HAUPT, Georges. « Nicolas Balcescu et les cercles révolutionnaires démocratiques russes ». In : Studii, 1952, n°4.
  • HAUPT, Georges. « Le révolutionnaire N. Zubcu Codreanu ». In : Studii. 1954, n°2
  • HAUPT, Georges. « La lutte pour la création d'un parti social-démocrate ouvrier en Roumanie (1889-1892) ». In : Nouvelles études d'histoire, Bucarest, 1955
  • HAUPT, Georges. « La création et l'activité du parti social-démocrate roumain (1893-1899) ». In : Lupta de clasa, 1955, n°8.
  • HAUPT, Georges. « Le passage des cercles socialistes roumains sur des positions marxistes (1881-1884) ». In : Studii, 1955, n° 3.
  • HAUPT, Georges. « L'écho de la Commune de Paris en Roumanie ». In : Contemporanul, mars 1956.
  • HAUPT, Georges. “Données concernant les connaissances de l'opinion publique russe sur les Pays Roumains au début du XIXème siècle ». In : Studii si articole de istorie, Vol. 1, 1956
  • HAUPT, Georges. « Données sur les relations de G..V. Plekanov avec la Roumanie ». In : Analele Româno-Sovietice, 1956, n°4
  • HAUPT, Georges. « Données sur le passage du journal Iskra en Roumanie ». In : Analele Instititului de Istoria Partidului, 1956, n°2
  • HAUPT, Georges. « Courrier de Moldavie (1730) ». In : Studii si Cercetari Stiintifice, 1956 , n°1
  • HAUPT, Georges. « Comment a paru le Contemporanul (1881 »). In : Contemporanul, juillet 1955.
  • HAUPT, Georges. « Premières associations ouvrières de Roumanie ». In : Studii, 1957, n°1
  • HAUPT, Georges. « Débuts de l'activité révolutionnaire de C. Dobrogeanu-Gherea ». In : Studii, 1957, n° 3
  • HAUPT, Georges. Revolutionari rusi în România în a doua jumătate al secolului al XIX-lea. In : Relatii Romano-rus in trecut, 1957, pp. 3-22
  • HAUPT, Georges. « Participation des médecins et étudiants roumains à la guerre franco-prussienne et à la Commune de Paris ». In : Studii si articole de istorie, vol. 1, 1957
  • HAUPT, Georges. «1877 - Opinions controversées». In : Cortemporanul, août 1957
  • HAUPT, Georges. « Les cercles “Roumanie Ouvrière” et les jacqueries paysannes de 1907 ». In : Studii si referinte privind rascoala di 1907, 1957
  • HAUPT, Georges. « Sur la voie de la création des syndicats en Roumanie (1900-1906). 50 ans de formation des syndicats ». In : Culegere do comunicari, 1958
  • HAUPT, Georges. « L'influence de Hertzen en Roumanie dans les années 60 du 19ème siècle » (en russe). In : Literaturnos Nasledstivo, vol. 64, 1958.
  • HAUPT, Georges. ROUGERIE, Jacques. Bibliographie de la Commune de 1871. In : Le Mouvement social, n° 37, 1961, pp. 70-92 et n° 38, 1962, pp. 40-91.
  • HAUPT, Georges. VERDES, Jeannine. De la Première à la Deuxième Internationale. In : Le Mouvement social, n° 51, avril-juin 1965, pp. 113-126.
  • HAUPT, Georges. Lénine, les bolcheviks et la IIe Internationale. In: Cahiers du monde russe et soviétique. Vol. 7 N°3. Juillet-Septembre 1966. Hommage à François de Liencourt. pp. 378-407.
  • HAUPT, Georges. REBERIOUX, Madeleine. Le Congrès manqué. L'Internationale à la veille de la première guerre mondiale. Étude et documents. In : Annales. Economies, Sociétés, Civilisations, vol. 22, no 6, 1967
  • HAUPT, Georges. La Commune comme symbole et comme exemple. In : Le Mouvement social, n° 79, 1972, p. 205-226
  • HAUPT, Georges. HOWORTH, Jolyon. Édouard Vaillant délégué au Bureau socialiste international. Correspondance avec le secrétariat international (1900-1915). In : Annali della Fondazione Giangiacono Feltrinelli, n° 17, 1976, pp. 219-305
  • HAUPT, Georges. Why the history of the working-class movement ? In : Review, vol. 2, 1978 / 79 (1), p. 5-24.

Edition de textes originaux présentés

  • HUYSMANS, Camille. LENINE, Vladimir Ilitch. Correspondance entre Lénine et Camille Huysmans. 1905-1914[documents réunis et présentés par G. Haupt], Paris/La Haye, Mouton, 1963.
  • HAUPT, Georges. La Deuxième Internationale, 1899-1914. Étude critique des sources, Éditions Mouton, 1964.
  • Bureau socialiste international. Vol. I (1900-1907). Comptes rendus des réunions, manifestes et circulaires[documents réunis et présentés par G. Haupt], Paris/La Haye, Mouton, 1969.
  • Les marxistes et la question nationale, 1848-1914 : études et textes[textes réunis traduits et commentés par G. Haupt, Michael Löwy et Claudie Weill], Paris, Maspero, 1974.
  • LUXEMBOURG, Rosa. Vive la lutte ! correspondance 1891-1914[textes réunis, traduits et annotés sous la direction de G. Haupt, Paris , Maspéro, 1976
  • LUXEMBOURG, Rosa. J'étais, je suis, je serai! : correspondance 1914-1919[textes réunis, traduits et annotés sous la direction de G. Haupt], Paris , Maspéro, 1977
  • RAPPOPORT, Charles. Une vie révolutionnaire : 1883-1940 : les mémoires de Charles Rappoport. [texte établi et annoté par Harvey Golberg, Georges Haupt, édition achevée et présentée par Marc Lagana], Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 1991, 515 p.

Articles sur Georges Haupt

  • Hommage à Georges Haupt. Cahiers du monde russe, vol. 19, n°3, 1978.
  • TOMICH, Dale. RABINACH, Anson G.. The Legacy of Georges Haupt. In : International Labor and Working-Class History, n°14/15, 1979, pp. 1-8
  • BEZUCHA, Robert J. Georges Haupt, 1928–1978. In : Theory and Society, n°3 (1er mai 1979), pp.453 54.
  • Georges Haupt. Le Mouvement Social, n°111, avril-juin 1980
  • Georges Haupt, l'Internationale pour méthode. Cahiers Jaurès, 2012/1

Rédacteur de la description

Julien Pomart

Date de création de la description

vendredi 6 mars 2015

Date de dernière modification de la description

vendredi 4 décembre 2015

Sujet : recherche scientifique Sujet (discipline) : histoire sociale Sujet (fonds) : Fonds Georges Haupt

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Répertoire méthodique du fonds Georges Haupt
Auteur : par Julien Pomart

Déclaration d'édition

1re édition

Déclaration de publication

Éditeur : Service archives de la Fondation Maison des sciences de l'homme
Adresse : Paris
Date : 2015

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 6-4.3 du mardi 21 juillet 2015 . Date de l'export : vendredi 4 décembre 2015 (13:44 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français