Répertoire méthodique des archives de l'ESCoM

par Julien Pomart

Présentation

Cote

1

Cotes extrêmes

4 D 4 1-209

Intitulé de l'unité documentaire

Archives de l'ESCoM

Date de l'unité documentaire

[1980]-2016

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

70 boîtes

Métrage linéaire

10,00

Support

papier, serveur informatique, cassettes Mini-DV, CD-ROM

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Fondation Maison des sciences de l'homme

Origine

Équipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM)

Biographie ou histoire

L'Équipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) a été créée sous l'intitulé "Centre de Recherche Interlangue" (C.R.I.) en 1991 par Charles Morazé, Président de la Commission Nationale des Études Interculturelles et membre fondateur de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme, et François de Labriolle, alors Président de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO).

A l'origine, le C.R.I. s'est défini comme un centre de recherche spécialisé dans la description sémiotique et la modélisation de données lexicales, textuelles et discursives en vue de leur exploitation par des voies informatiques.

Le changement d'intitulé du C.R.I. en "Équipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias" (ESCoM) est intervenu en 1995 suite aux élargissements progressifs et à une réorientation sensible des activités de recherche du centre travaillant dès lors principalement sur des problématiques théoriques et pratiques qui concernaient à la fois:

  • la sémiotique, le traitement de l'information et l'ingénierie des connaissances (la cognitique);
  • la sémiotique de la culture et la communication interculturelle;
  • la sémiotique du texte et, plus particulièrement, du document audiovisuel;
  • les technologies du numérique pour la gestion et l'exploitation de patrimoines de connaissances.

Les activités de recherche et de développement à l'ESCoM s'organisaient autour d'une équipe d'une dizaine de chercheurs et ingénieurs financés par des projets de R&D nationaux (dont projets ANR) et internationaux (dont projets Européens), par la FMSH, le Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR). Depuis sa création, Peter Stockinger, Professeur des universités à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) à Paris, fut le directeur de l'ESCoM.

En 2001, l'ESCoM devint un service de recherche de la Maison des Sciences de l'Homme. Ses principales missions concernaient :

  • la mise en place, gestion, exploitation et conservation de patrimoines de connaissances à l'aide des technologies du numérique;
  • la définition et la conduite des activités de R&D sémiotiques et informatiques débouchant sur des utilisations de plus en plus diversifiées et "personnalisées" des fonds documentaires numériques composant des archives ou bibliothèques numériques.

Dans le cadre de ses activités de recherche en sémiotique audiovisuelle appliquée aux technologies du numérique, l'ESCoM a ainsi mis en place, en 2001, le vaste programme "Archives Audiovisuelles de la Recherche" (AAR) consacré d'une part à la constitution, la diffusion et l'exploitation de corpus audiovisuels en ligne et d'autre part au développement d'un environnement de travail numérique pour la mise en place et la gestion d' "archives audiovisuelles" en ligne.

En France, l 'ESCoM entretenait des relations de travail avec un certain nombre de services, centres et établissements de recherche et d'enseignement, d'institutions publiques ainsi que de sociétés privées. Ces relations concernaient le plus souvent des coopérations scientifiques et techniques dans les domaines de l'ingénierie sémiotique, du génie documentaire et de la production, circulation et conservation de connaissances sur support numérique.

De par le fait que son directeur, Peter Stockinger, y enseignait la sémiotique et les nouvelles technologies de l'information, l'ESCoM entretenait des rapports privilégiés avec l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INaLCO), notamment avec la filière "Formation et communication interculturelle".

Un réseau de coopération scientifique permanent dans le domaine de la sémiotique appliquée à la production, gestion et exploitation de patrimoines de connaissances s'est constitué en 2001 et regroupait des chercheurs et ingénieurs de l'ESCoM, de l'INA Recherche, du LIRMM de l'Université de Montpellier III etdu LEIRIA de l'Université d'Angers.

A travers ses projets de R&D internationaux, l'ESCoM entretenait par ailleurs des relations suivies avec un réseau de centres et établissements de recherche établis en France, en Europe et en Amérique du Nord et du Sud (Argentine, Bolivie et Brésil).

La FMSH a mis fin aux activités de l'ESCoM le 1er janvier 2016 et s'est dotée d'un service de production audiovisuelle. Le fonds documentaire a été intégré à Canal-U.

Informations sur les modalités d'entrée

Versements entre 2010 et 2016

Présentation du contenu

Les archives versées par les membres de l'ESCoM forment un ensemble cohérent et relativement complet représentatif de l'ensemble des activités et projets menés durant sa période d'existence.

Ces archives témoignent de l'ensemble des activités de l'ESCoM. Elles documentent les projets de recherche et développement menés et qui dans leur ensemble ont apporté les éléments constitutifs du programme des Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), la plus importante et emblématique réalisation de l'ESCoM, programme dont on a conservé aussi bien les archives relevant de la recherche, de la mise en oeuvre ou encore des aspect juridiques. Elles offrent aussi un aperçu du fonctionnement et de la vie de l'équipe de recherche, notamment par la présence de comptes rendus de réunions et de rapports d'activité personnels. Elles permettent aussi de tracer l'évolution de l'application d'une pensée scientifique dans un domaine scientifique, à partir des archives de son fondateur, le sémiologue Peter Stockinger, jusqu'à la mise en place de portails de ressources audiovisuelles scientifiques en sciences humaines sociales, en passant par la réalisation de sites web aux début de l'Internet.

Par ailleurs, la multiciplicité de la production documentaire, de ses formats et de ses supports se trouve elle aussi représentée :

  • cours et supports de présentation sur supports papier et électronique
  • procédures techniques et livrables au format .pdf
  • sites internet conservés sur CD-ROM ou sur serveur
  • carnet de recherche sur la plateforme hypotheses.org
  • rushs des Archives Audiovisuelles de la Recherche sur cassettes Mini-DV

Statut juridique

Archives privées

Communicabilité

Les archives sont accessibles en salle de lecture de la bibliothèque, exception faite des documents relatifs à la gestion des droits pour le programme AAR.

Sources complémentaires

Sources internes

Un inventaire physique des rushs des AAR a été réalisé par le Service Archives.

Bibliographie

Bibliographie :

Publications de Peter Stockinger relatives aux travaux de l'ESCoM :

Ouvrages

  • Analyser l'univers du discours des archives audiovisuelles. Un métalangage de description du texte audiovisuel en sciences humaines et sociales. Paris – Londres : Hermes Science Publishing, 2012 (trad. en anglais aux éditions John Wiley & Sons, NY)
  • Les archives audiovisuelles : description, indexation et publication. Paris – Londres : Hermes Science Publishing, 2011 (trad. en anglais aux éditions John Wiley & Sons, NY)
  • Nouveaux usages des archives audiovisuelles numériques. Paris – Londres : Hermes Science Publishing, 2011 (trad. en anglais aux éditions John Wiley & Sons, NY)Les sites web. Description, évaluation et production. Paris : Hermes Science Publications, 2005. 220 p.
  • Le document audiovisuel. Description et exploitations pratiques. Paris : Hermes Science Publications, 2003. 240 p.Portails et collaboratoires pour l'enseignement et la recherche. Paris : Hermes Science Publications, 2003. 230 p.
  • Traitement et contrôle de l'information. Perspectives sémiotiques et textuelles. Paris : Hermes Science Publications, 195 p.

Articles et parties d'ouvrages

  • L'adaptation et la republication de ressources audiovisuelles. In : HERMES. Cognition – Communication – Politique. 2010, no. 56, p. 36-52 Das Programm „Digitale Audiovisuelle Forschungsarchive“. In: M. Becker (ed.), Archiv im Netz. Innsbruck, Studien-Verlag/Skarabaeus. 2010, p. 113 - 121
  • Les archives audiovisuelles de la recherche: un programme de production, traitement, conservation, diffusion en ligne de patrimoines numériques audiovisuels en sciences humaines et sociales. In: Gazette des Archives. 2008, vol. 212, no. 4, p. 101-119
  • Des archives audiovisuelles monolingues sur un site multilingue. In: HERMES. Cognition – Communication – Politique. 2007, no. 49, p. 69-77 Repurposing digital audiovisual resources for user communities possessing different cultural and linguistic profiles. In: LADL 2007 Cross-Media and Personalized Learning Applications on top of Digital Libraries. 2007, p. 75 - 91
  • Avec Stockinger - de Pablo, E. , Fadili, H. .SemioNet. Spécification, Production et Implémentation de Services d'Information En-Ligne. In : Sémiotiques.1997, no. 11. p. 158-210>

Rédacteur de la description

Julien Pomart

Date de création de la description

vendredi 17 février 2017

Date de dernière modification de la description

jeudi 1 juin 2017

Nom d'organisation : Équipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM)

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Répertoire méthodique des archives de l'ESCoM
Auteur : par Julien Pomart

Déclaration de publication

Éditeur : Service archives de la Fondation Maison des sciences de l'homme
Adresse : Paris
Date : 2017

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-4.7 du jeudi 23 mars 2017 . Date de l'export : jeudi 1 juin 2017 (17:42 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français